De tout, de rien et parfois du linge sale lavé en public.
Confessions et tribulations d'une fille qui avait 18 ans lors du premier billet.
Un défouloir comme il n'y en a pas d'autre.

For those who speaks English some articles are translated.
They are all ordered under the section "ENGLISH". Enjoy!

mardi 30 août 2011

Facebook veut gâcher ma vie...

Je suis là, mon ordi portable sur les genoux à vagabonder sur mon réseaux social favoris...Les photos de la fête de machin par-ci, des blogs de mode par-là... Ouah ! Leurs vies ont l'air fabuleuses. Et moi je suis en pyjama, pas maquillée, ni coiffée et en plus je ronge mes ongles... Naze.

Alors y'a deux solutions :
- leurs vies sont vraiment géniales ;
- leurs vies sont "normales" mais ils se poussent à les rendre FABULEUSES ; ou pour faire jalouser le monde, ou pour se rassurer. Dans ce cas je prends quand même un plaisir triste et masochiste à passer des heures en ligne à chercher le pourquoi du comment je ne puis être heureuse comme eux (parce que tu focalises trop... banane!).

Oui, Facebook gâche ma vie. Plus je suis triste plus il m'enfonce.
Le pire c'est que j'en suis maillon actif. La dépression des réseaux sociaux parait que ça s'appelle... A cause de lui, je ne sais plus ce que je veux.
Je veux seulement copier, égaler, gagner, me montrer, paraître... Je suis perdue, nous sommes perdus, nous sommes une société perdue et nous courront toujours sans réfléchir.

Voit la vidéo, prise sur le site www.philomag.com


video

2 commentaires:

Jess a dit…

Ce que beaucoup ignorent, c'est que la vie sur facebook n'est bien souvent que la partie immergée d'un iceberg d'ennuis et de tristesses ! C'est facile de ne poster que des photos des meilleurs moments comme ça l'est d'écrire un journal en ne retenant que les évènements qui nous mettent en valeur.

Et si ça peut te rassurer, moi aussi je suis encore en pyjama et je ne suis pas maquillée :-)

Delphine a dit…

Moi je suis habillée et maquillée mais je n'ai pas de maison... et pas d'amis non plus d'ailleurs.